Please reload

Posts Récents

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Posts à l'affiche

La méthode Coué, l'expérience de la pensée créatrice

May 30, 2018

Emile Coué (1857-1926), pharmacien, réalise très vite l’influence qu’il peut avoir sur la guérison de ses clients par les bonnes paroles qui accompagnent ses médications et décuplent leurs effets. C’est avec la rencontre d’un client grincheux sans ordonnance, à qui il prescrit, san

 

 

Emile Coué prend conscience que les pensées positives peuvent être le levier de la guérison. La puissance de l’autosuggestion alliée à l’imagination.

 

Selon lui, pour s’aider à guérir et à auto développer sa personnalité, il faut faire appel au subconscient, s’introduire de bonnes pensées positives dans le cerveau car notre subconscient agit avec une force inouïe, qu’on le veuille ou non. Le subconscient est en effet un état psychique dont nous n’avons pas conscience et qui influence notre comportement. Sa méthode ne cherche pas à éliminer le symptôme, elle pose seulement l’objectif à atteindre : la bonne santé physique et psychique. Le subconscient trouve ensuite tout seul les moyens nécessaires pour réaliser cet objectif.

 

Il étudie l’hypnotisme et met au point une technique de traitement mental connue sous le nom d’autosuggestion, application de l’auto-hypnose. L’hypnose est  une technique qui permet de faire l’expérience d’un état de conscience modifiée, différent de l’état de veille habituelle. Par exemple, lire un roman où l’on s’évade ou avoir la sensation d’une suspension hors du temps lors d’un coucher de soleil que l’on admire, est un état de conscience modifié. Une séance d’hypnose avec un professionnel revient à recréer volontairement cet état de conscience avec un objectif donné en fonction du contexte (détente, évolution personnelle, soin…).

 

Pour expliquer sa méthode d’implantation d’idée en soi-même par soi même, il cite Blaise Pascal sur le vertige et la volonté : chacun de nous est capable de marcher sur une planche de 10 mètres de long et de 25cm de large, posée au sol. Imaginons que cette planche soit placée entre les 2 tours d’une cathédrale : qui d’entre nous s’y aventurera, malgré tout ses efforts de volonté possibles ? Dans le 1er cas, notre imagination nous dit que la traversée est facile. Dans le 2eme cas, nous imaginons la chute.

 

Sa méthode est une approche efficace pour renforcer la confiance en soi, de manière simple, pratique et facile à mettre en oeuvre. Les possibilités d’autosuggestion sont sans limites.

 

C’est par notre imagination que nous pouvons communiquer avec notre subconscient. Nos images et représentations négatives ont des effets sournois et dévastateurs mais nous avons la liberté et la capacité d’imaginer aussi le possible et le positif. Il s’agit bien de l’imagination et non de la volonté avec son célèbre adage « quand on veut on peut ». Par exemple, plus vous voulez trouver le nom que vous croyez avoir oublié d’une personne, plus il vous échappe, jusqu’à ce que vous remplaciez le « j’ai oublié » par un « ça va me revenir ». Il ne s’agit pas de vouloir guérir mais de s’imaginer être guéri.

 

Si le conscient est doté d’une mémoire très fidèle, l’inconscient enregistre les moindres éventements de notre existence. Il est crédule et accepte tout ce qu’on lui dit. C’est lui qui préside au fonctionnement de tous nos organes par l’intermédiaire du cerveau. S’il croit que tel organe fonctionne bien ou mal, que nous ressentons telle ou telle impression, cet organe en effet, fonctionne bien ou mal ou nous ressentons telle ou telle impression. L’inconscient préside aussi à l’accomplissement de toutes nos actions quelles qu’elles soient. C’est lui qu’on appelle imagination et qui, contrairement à ce qui est admis, nous fait toujours agir même et surtout contre notre volonté lorsqu’il y a opposition entre ces deux forces.

 

- 5 grands postulats de base :

  1. Une pensée, bonne ou mauvaise, que nous avons en tête, est pour nous une réalité et a tendance à se réaliser.

  2. La 1ere faculté de l’homme est l’imagination.

  3. Quand il y a lutte entre l’imagination et la volonté, c’est toujours l’imagination qui l’emporte sans aucune exception.

  4. Quand la volonté et l’imagination sont en accord, elles font plus que s’ajouter, elles se multiplient.

  5. L’imagination peut être conduite.

Nous qui sommes si fiers de notre volonté, nous ne sommes en réalité que des pantins dont l’imagination tire les ficelles. Nous cessons de l’être lorsque nous avons appris à conduire notre imagination de la même manière que nous avons appris à lire et à écrire. L’imaginaire peut ainsi vous sauver si vous l’utiliser de façon consciente.

 

La suggestion est l’action d’imposer une idée au cerveau d’une autre personne. L’autosuggestion est l’implantation d’une idée en soi-même par soi-même. Vous pouvez suggérer quelque chose à quelqu’un : si son inconscient n’a pas accepté cette suggestion, s’il ne l’a pas digéré afin de transformer la suggestion en autosuggestion, elle ne produit aucun effet.

 

La pratique de l’autosuggestion ne remplace pas un traitement médical mais c’est une aide précieuse pour le malade comme pour le médecin.

 

- La pratique :

  1. Définir un but : nous n’arrivons pas à un résultat souhaité si nous ne l’avons pas prévu.

  2. Pratiquer sans effort : l’autosuggestion se pratique dans la détente et le lâcher-prise, par exemple lors d’une séance de respiration consciente.

  3. Parler assez haut pour entendre vos propres paroles, sans chercher à fixer son attention sur ce que l’on dit, tous les matins dès le réveil et tous les soirs au lit, les yeux fermés, répétez le vingt fois en comptant sur une ficelle comportant 20 noeuds. Faire ceci d’une manière aussi simple que machinale, enfantine que possible, sans le moindre effort. Le ton employé est neutre, répétitif. De cette façon, on arrive à la faire pénétrer mécaniquement dans l’inconscient par l’oreille et quand elle y a pénétré, elle agit.

  4. Pratiquer régulièrement : pratiquez aussi bien de manière préventive que curative.

Pour une autosuggestion générale, répétez la formule la plus connue de Coué « tous les jours et à tous points de vue, je vais de mieux en mieux ».

 

Vos affirmations et autosuggestions doivent être :

 

  • réalisable (si vous êtes amputé d’une main, vous ne pouvez pas la faire repousser)

  • précise

  • concise (plus elle est courte, plus votre phrase sera facile à mémoire et à assimiler par votre subconscient)

  • à la première personne du singulier (construite avec « je » puisqu’elle vous concerne)

  • affirmative (dire je suis calme et détendu au lieu de je ne suis plus stressé, je vais de mieux en mieux au lieu de je ne suis plus malade car une suggestion construite sur une phrase négative fait penser ou imaginer l’idée à laquelle on ne veut justement plus penser)

  • conditionnelle (pas de « je voudrais », « je souhaiterais », «il faudrait que » qui ne traduise pas votre volonté de changement profond. L’objectif reste flou et la suggestion risque de ne pas être prise en compte)

  • positive

  • évocatrice (les phrases trop compliquées ne sont pas comprises par votre subconscient)

  • répétitive (le pouvoir de la suggestion répétée, maintes fois étudié en psychologie, est d’une puissante efficacité)

Les mots « je voudrais bien » amènent toujours « mais je ne peux pas » : lorsqu’il y a un doute, il n’y a pas de résultats. Toute pensée occupant uniquement notre esprit devient vraie pour nous et a tendance à se transformer en acte. Ayez la certitude d’obtenir ce que vous cherchez et vous l’obtiendrez, pourvu que la chose soit raisonnable. Chacune de nos pensées, bonne ou mauvaise, se concrétise, se matérialise, devient en un mot réalité dans le domaine de la possibilité.

 

- Exemple de phrases positives :

 

Je suis guéri, complètement guéri

Je suis bien dans ma peau et en parfaite santé

La joie de vivre s’est installée en moi

Chaque jour je vis dans un éternel bien-être

Notre couple reçoit les plus belles énergies d’amour, de paix et d’abondance

Dès maintenant mon corps élimine toute graisse superflue

Dès maintenant ma silhouette devient mince et harmonieuse

Dès  maintenant, j’arrête de fumer

Depuis que j’ai arrêté de fumer, je me sens plus forte et confiante en moi

Je me libère des traumatismes passés qui m’ont poussé à l’alcool

Je m’affirme de plus en plus dans tous les domaines de mon existence

De jour en jour mes performances s’améliorent

Je suis à l’aise dans ma sexualité

Je dors merveilleusement bien

Dès maintenant je gagne facilement de l’argent

Dès maintenant j’attire l’homme qui me convient dans ma vie

Je m’aime et je m’estime ainsi que les autres

 

Rappel : évitez les négations, construisez vos phrases au présent en visant toujours des buts élevés. Trouvez des termes qui vous correspondent vraiment, qui vous parlent et soit en lien avec votre objectif. Ne changez pas de phrases trop vite, attendez d’obtenir le résultat souhaité avant de travailler sur un autre objectif.

 

« En pratiquant la technique de la maitrise de soi par l’autogestion consciente, nous devenons véritablement l’acteur de notre vie au lieu de subir les autosuggestions inconscientes. Bien sûr cette technique doit être utilisée sans effort de volonté, machinalement, sans douter, avec foi en la force du subconscient et en état de réceptivité. Croyez-moi, croyez 20 ans d’expérience, cela vaut la peine d’essayer ! Ca marche ! Vous n’avez qu’à vérifier ! Vous allez surmonter chaque obstacle et triompher de chaque problème qui se dresse entre vous et la vie. Vous allez améliorer vos qualités, changer votre état d’esprit et corriger vos défauts et devenir ainsi maitre de vous-même »

A.Onnis, formateur méthode Coué.

 

 

Bérengère SIMOENS relaxologue

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square